Recherche et navigation

Recherche

Ville de Soisy-sous-Montmorency

  • Augmenter la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook Envoyer cette page à un ami (nouvelle fenêtre)

Tribunes

 

Soisy Magazine

D&ecute;plier/ReplierSoisy Magazine - Mai 2018

Tribune de la majorité municipale "Soisy Avenir"

La critique est aisée, mais l’art est difficile

Cette expression date du XVIIIe siècle. Elle a été créée par l’auteur et comédien Philippe Néricault. On saisit immédiatement ce qu’il a voulu exprimer : il est plus facile de critiquer ce que font les autres que de créer ou faire quelque chose soi-même. Ses succès d’auteur sont très relatifs, mais il a laissé à la postérité trois citations encore très utilisées. En plus de celle que nous venons de rappeler, il est en effet à l’origine du célèbre « Les absents ont toujours tort » ou encore « Chassez le naturel, il revient au galop ». Les minoritaires du Conseil municipal, et particulièrement les quatre élus du groupe intitulé « Soisy Pour Tous » gagneraient à méditer ces trois citations.

Chassez le naturel, il revient au galop
Guidés par des dogmes et des théories surannés, qui partout ont échoué, ils continuent à nier des évidences. Les réalités concrètes ne sont pas pour eux. Ainsi, vous les verrez applaudir des deux mains à toutes – ou presque toutes - les dépenses, et s’offusquer dès que l’on aborde les recettes. Construire un budget en équilibre, ce n’est vraiment pas leur affaire ! Dans ce qui leur tient lieu de dialectique, gratuit est un mot magique. Comme si la gratuité existait en tant que telle, alors que l’on sait bien que gratuité signifie très généralement « payé par d’autres ». En fait, ils n’ont toujours ni compris – passe encore - et encore moins admis - ce qui est plus préoccupant - leur défaite électorale. C’est sûrement ce qui explique cet acharnement dans l’obstruction et les recours permanents.

Les absents ont toujours tort
Ces élus minoritaires affirment travailler pour l’Avenir de Soisy. Ils peuvent le dire ou encore l’écrire, mais en cela, ils donnent dans le comique de répétition. Très peu présents dans les différentes commissions municipales où se préparent les dossiers, quand ils y brillent, c’est toujours par leur absence. S’agissant des commémorations ou différentes manifestations auxquelles ils sont pourtant invités : même constat. À titre d’exemple, zéro présent lors des cérémonies du souvenir des victimes et héros de la déportation. Il est vrai que ce dernier dimanche d’avril se trouvait au milieu d’un pont, ce qui demande peut-être un effort supplémentaire. Et en plus, sûrement à cause du maire - car le maire est par définition à l’origine de tous les maux – la météo n’était pas très favorable.

La critique est aisée, mais l’art est difficile
La responsabilité d’une commune est passionnante mais particulièrement prenante. Bien souvent, ces deux qualificatifs vont de pair. Passionnante à plus d’un titre, par la diversité des questions à traiter bien sûr, par la capacité à proposer, concerter puis réaliser, mais surtout par cette proximité continue avec tout ce qui participe à la vie quotidienne des Soiséennes et des Soiséens. Prenante, car sans permanence dans l’action, sans une authentique implication de la part des élus, il n’y a pas d’action locale qui vaille. Ainsi, chaque jour, l’équipe municipale « Soisy Avenir » s’applique pour un meilleur devenir de notre commune. Et, nous le savons, les Soiséennes et Soiséens nous jugeront à la fois sur notre sincérité et notre efficacité. Mais oui, gérer au mieux votre commune n’est pas toujours facile.

La critique est aisée, mais encore faut-il s’intéresser sérieusement aux dossiers en cours, aux évolutions de différentes problématiques connaître les forces et faiblesses inhérentes à tous les dossiers. Mais pour ces minoritaires, la critique – dont on dit qu’elle est aisée - demanderait déjà trop d’efforts. Alors le dénigrement en tient lieu. Un déséquilibré vandalise en soirée des voitures stationnées dans les rues d’un quartier pavillonnaire : c’est de la faute du maire ! Une automobiliste renverse une piétonne à l’angle de la rue des Ecoles et de la rue Carnot : c’est de la faute du maire. On doit à la vérité de dire que si le déséquilibré a finalement été appréhendé, c’est en partie grâce à la vidéo-protection dont le maire de Soisy est un précurseur. On doit également à la vérité de dire que les rues Carnot et des Ecoles sont particulièrement sécurisées et que, heureusement, la piétonne, même sérieusement blessée, ne voit pas ses jours en danger. « Critiquer sans proposer, c’est détruire et non construire » disait un ancien Président de la République.

Critiquer est donc aisé selon la célèbre citation. Oui, mais pas pour tout le monde, puisque ces minoritaires de votre Conseil municipal en sont dans l’incapacité. Ils lui substituent l’invective, le dénigrement et les dénonciations calomnieuses. Incapables de critiquer de manière constructive notre gestion communale, comment imaginer qu’ils puissent, un jour, prétendre à l’art de diriger votre commune ?

Soisy Avenir
votre majorité municipale

Liste "Soisy pour tous"

Mauvaise nouvelle pour les Soiséens :les impôts locaux vont augmenter !

Dans le Soisy Infos daté du 1er avril 2018, le maire annonçait une « bonne nouvelle pour les Soiséens », le taux d’imposition n’augmentera pas en 2018 pour la part communale. Mais il a bien pris soin de ne pas dire que les impôts locaux n’allaient pas augmenter pour autant. Et pour cause. Quelques jours plus tard : le 4 avril 2018, en remettant sa casquette de président de la communauté d’agglomération de Plaine Vallée, il a fait voter une hausse de 5% des taux d’imposition de toutes les taxes locales perçues par l’agglomération, dont la taxe d’habitation et la taxe foncière. Déjà en 2011 et en 2016, en changeant à nouveau de casquette, le maire/conseiller départemental avait fait voter deux fortes hausses de la taxe foncière perçue par le département : +53% en 2011 et +30% en 2016. Il fait donc preuve d’une belle hypocrisie quand il « oublie » dire qu’il augmente les taux dans les autres collectivités ou il a d’importantes responsabilités.

Pendant ce temps, la réhabilitation du Parc du Val Ombreux traîne depuis 2008. Ce projet, revu à la baisse, prévoit un « parcours de santé » le long de l’avenue de Paris, en plein gaz d’échappement. Les jeux pour enfants, détruits par un incendie criminel en début d’année, ne sont à ce jour pas remplacés. L’espace culturel, lui, est toujours dans les cartons depuis 1995, et le terrain qui lui est destiné, à l’abandon, est maintenant occupé depuis mars 2018 par des Roms. D’autres motifs de retard ont été invoqués : la présence de chauves-souris (espèce protégée), la construction par le syndicat SIARE d’un bassin de rétention sous le futur parking, etc. Les excuses ne manquent pas pour tenter de justifier la non réalisation de ce projet fantôme.On nous parle aussi de redynamiser le « centre-ville » et... on y construit une résidence services pour seniors. On laisse se dégrader des bâtiments vides comme l’ancienne poste et l’ancienne piscine, sans qu’un projet clair existe, alors qu’il s’agit de terrains stratégiques.

L activité principale du maire se situe en fait devant les tribunaux. Depuis plus d’une décennie, la ville dépense chaque année des folies en honoraires et frais d’avocat (jusqu’à 150 000€ certaines années), pour des procédures perdues d’avance où il n’hésite pas à faire appel à répétition sans penser aux conséquences financières liées aux condamnations. Il vient aussi tout juste de perdre un procès en diffamation contre Laura Bérot, en allant jusqu’en appel, pour un simple article de presse qui ne lui plaisait pas. Dans cette affaire, il avait fait supporter ses frais d’avocat par la ville avant de devoir les lui rembourser lorsque nous avons découvert ces factures. Et, « bonne nouvelle pour les Soiséens », la ville a été condamnée à réclamer au maire et 19 élus le remboursement des indemnités perçues depuis 2014, soit près de 530 000€. Non seulement il fait appel du jugement, mais en plus il se joint à ses colistiers pour déposer un recours contre… la ville. La boucle est bouclée. Pendant que l’équipe municipale est préoccupée par son porte-monnaie, NOUS nous travaillons à préparer l’avenir de Soisy. Chacun ses priorités.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Une conception infantilisante de la gestion municipale

Il est frappant de constater, quand on consulte les derniers numéros de la lettre mensuelle Soisy Infos, à quel point c’est toujours la même litanie qui revient, en particulier pour les éditoriaux du maire. C’est toujours « L’esprit de Noël », « Noël à Soisy », « Célébrons Noël », « Noël à Soisy : joie et partage », les autres titres se répartissant entre la célébration du printemps, des vacances ou de la rentrée. Certes, ces événements rythment notre vie. Mais ces banalités servent surtout à masquer l’absence de contenu.

« Dormez tranquilles Soiséens, je veille sur vous », voilà comment le maire conçoit la politique. Quand il y a de réelles informations, ce sont toujours de bonnes nouvelles, jamais l’évocation des difficultés auxquelles la Ville est confrontée. Jamais par exemple ne sont expliquées les raisons pour lesquelles sont retardées les nombreuses réalisations attendues par les Soiséens. C’est toujours « pour bientôt », mais repoussé de mois en mois et d’année en année. Alors que les Soiséens attendent qu’on les traite comme des citoyens responsables, pas comme des enfants.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Soisy, ville labellisée met en oeuvre une véritable politique municipale en faveur de ses aînés basée sur 2 principes fondamentaux :

  • Lutter contre le sentiment de solitude, d’abandon en veillant à la prise en charge des personnes en risque d’isolement (aides à domicile, portage de repas, aides aux déplacements...).
  • Encourager le vieillissement actif pour améliorer le bien-être physique et mental des personnes âgées : se divertir, se cultiver (visites de sites, sorties,
  • loisirs, activités conviviales, mais aussi voyages).

Faire de Soisy une ville où il fait non seulement bon vivre mais aussi bon vieillir, sachant que nos Aînés qui méritent notre respect, ont le droit à tous les avantages qu’offre le vécu en société.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Magazine - Décembre 2017

Tribune de la majorité municipale "Soisy Avenir"

Taxe d’habitation : 80% de contents, oui mais…

La loi de finances pour 2018 devrait supprimer la taxe d’habitation sur les résidences principales d’ici à 2020… Et dès l’an prochain la réduction sera d’un tiers pour 80% des Français !

Comme le souligne Jacquelin Ligot, Fondateur-gérant du cabinet Climate & Energy, cette mesure n’a d’autre justification que l’engagement du candidat Président Emmanuel Macron d’alléger cet impôt pour la très grande majorité des ménages, sans toutefois dire un mot sur l’injustice qui l’aurait motivée. Certes, la taxe d’habitation, comme tous les impôts locaux assis sur des valeurs locatives est très critiquable puisque les valeurs locatives actuelles sont totalement déconnectées de toute valeur de marché. Mais elle n’est pour autant pas si injuste que cela. La taille et l’emplacement d’un logement reflètent assez bien la capacité contributive de l’occupant.

Si l’on peut comprendre que 80% des contribuables pourraient se réjouir à l’idée de voir leur imposition allégée, on doit raisonnablement se poser la question de la contrepartie, parce qu’il y a une contrepartie, évidemment ! Et bien sûr, des conséquences pour les communes, notamment sur les économies, de plus en plus difficiles à réaliser.

Quel sera donc l’impact sur les communes ? Un manque à gagner de 8,5 milliards d’euros !

Pour les mairies, près de 36% des ressources, en moyenne, proviennent de la taxe d’habitation.

Les collectivités ont déjà connu une baisse importante de leurs dotations : plus de 10 milliards d’euros ! Elles ont déjà drastiquement coupé dans leurs dépenses et ce sont maintenant leurs capacités d’investissement qui sont directement amputées, voire anéanties !

Le gouvernement affirme qu’il compensera, dès 2018, 3 milliards en prélevant directement sur le budget de l’Etat, mais on sait bien ce qu’il en sera dans 4 ou 5 ans. Et quid, à terme, des moyens pour entretenir, embellir et maintenir notre ville bien ancrée dans son siècle ?

En lieu et place de compensation, la vraie justice aurait dû consister à supprimer purement et simplement la taxe d’habitation.

A quoi rime enfin de la supprimer pour 80% des Français si son injustice supposée continue d’accabler les 20% restants qui, dans la majorité des cas, sont également soumis à la taxe foncière, basée sur la même assiette que la taxe d’habitation, et ce, au seul motif qu’ils sont propriétaires ?

A quand donc l’impôt local acquitté par tous, basé sur le revenu, et dont les élus locaux fixeraient un taux unique selon le produit fiscal dont ils ont besoin pour équilibrer le budget ?

Il est grand temps, pour nos gouvernants, d’y réfléchir avec sérieux et de soumettre au parlement des projets réalistes, finançables et partagés avec les collectivités locales, sans que ces dernières ne soient de simples variables d’ajustement !

Soisy Avenir
votre majorité municipale

Liste "Soisy pour tous"

Quel est le premier bilan de cette rentrée scolaire 2017 ?

Le code de l’éducation définit le rôle des communes. Ainsi, « la commune a la charge des écoles publiques. Elle est propriétaire des locaux et en assure la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement ». Les municipalités sont également en charge de services et activités au bénéfice des élèves sur le temps dit « périscolaire » comme la restauration, l’étude, le soutien, les garderies etc. A Soisy, la logique est de répondre à minima aux exigences de la loi.

Ainsi, alors que les Temps d’activités périscolaires (TAP) ont disparu, car souvent mal mis en oeuvre sur le terrain par la Mairie et surtout instrumentalisés politiquement, on peut se demander ce que devient l’argent qui y était investi et s’il est consacré à une forme de soutien scolaire ou d’encadrement des écoliers soiséens. Car le besoin est grand, et de trop nombreux retards ont été pris sur les autres villes, en cette après-rentrée de 2017.

A l’heure ou le numérique devient indispensable,quels sont les moyens informatiques mis à la disposition des écoles ?

Dans certaines communes les écoliers peuvent disposer d’un soutien en ligne, ou des intervenants formés à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) aident les élèves. Les ressources numériques participent à la démocratisation de l’école ; encore faut-il pouvoir y avoir accès dans de bonnes conditions. Le parc informatique soiséen semble de ce point de vue soit obsolète soit sous-utilisé, faute de formation des personnels.

D’autres part, quid de la Mobilité ? Les jeunes soiséens ne peuvent pas utiliser en toute sécurité des moyens de circulation douce (vélos, trottinettes) faute de fléchages sur la voie publique, de pistes cyclables aménagées (réclamées depuis tant d’années) et de parkings à vélo dans toutes les écoles. L’initiative en direction de l’environnement ne doit-elle pourtant pas venir du local, donc des communes ? Promouvoir le vélo participerait également à une véritable politique santé pour nos jeunes. De ce point de vue, nous avons tenté d’évoquer la question de la restauration bio à long terme, qui reste un sujet systématiquement écarté du débat et donc de la réalité des petits Soiséens.

Il est grand temps que le maire et son équipe rattrapent leur retard et trouvent le courage d’innover ! Ce n’est pourtant pas faute de faire régulièrement entendre nos voix.

Alors oui, il faudrait peut-être mener un débat serein au sein du conseil municipal et dans les commissions qui ne servent bien souvent qu’à présenter les mesures déjà prises et où aucune discussion constructive ne peut avoir lieu. Alors oui, nous nous interrogeons sur ce qu’est vraiment la politique scolaire de la Commune. Combien d’enfants sont-ils bénéficiaires des mesures prises ? Celles-ci semblent parfois tellement inadaptées aux besoins réels et ne servent souvent qu’à montrer ce que l’on fait sans se préoccuper toujours des résultats. Nous réclamons un bilan honnête, comme base d’un travail productif, qui ne soit pas, comme c’est malheureusement souvent le cas, une pure propagande. Obtenons le pour nos enfants.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Une nouvelle interconnexion pour la ligne H ?

Le 18 décembre 2014, le conseil municipal de Soisy avait voté à l’unanimité une motion formulant « le vœu que, dans le cadre de la création de la réalisation du métro automatique du Grand Paris, l’interconnexion de la ligne H du Transilien avec la gare de Saint-Denis-Pleyel soit assurée afr n de garantir un maillage optimal entre les territoires de banlieue situés au nord de Paris- ». J’étais intervenu pour rappeler toutes les réserves qu’appelait le tracé des nouvelles lignes de métro devant surtout permettre aux hommes d’affaires internationaux d’aller plus rapidement de Roissy à La Défense et à quelques pôles d’activité mais que, à partir du moment où on nous imposait ces nouvelles lignes, il fallait évidemment essayer qu’elles soient au moins un minimum utiles aux habitants.

J’avais également demandé au maire comment, concrètement, pourrait se réaliser cette interconnexion. Il m’avait répondu qu’il existait deux options et qu’il en donnerait le schéma à une autre occasion. Mais, depuis trois ans, rien… J’ose espérer qu’il n’est pas solidaire des élus de son bord politique qui réclament la ligne 17 juste pour permettre la réalisation de l’hydre Europacity et qui se soucient comme d’une guigne de l’interconnexion.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Dans le respect de la démocratie et de la laïcité

Une fois par mois, les 33 élus de Soisy-sous-Montmorency se réunissent pour étudier des sujets qui, s’ils ont été abordés dans les différentes commissions (urbanisme, finances, environnement, social, éducation…), doivent faire l’objet de décisions qui engagent notre commune.

Ce sont là des dossiers souvent importants, pour lesquels le débat est non seulement nécessaire, mais essentiel à la vie démocratique locale. C’est à cette occasion que l’opposition doit faire entendre sa voix.

Pourtant, lors du conseil municipal du 15 novembre, ce n’est qu’au moment des questions diverses que les élus de « Soisy pour tous » ont fait entendre leurs voix, interpellant Monsieur le Maire à propos de son article sur le « Devoir de Mémoire » paru dans Soisy Infos de Novembre et de sa présence aux différentes cérémonies du 11 novembre au monument aux morts et à l’église, lui reprochant de ne pas être suffisamment « laïque ».

Que de médiocrité dans ces réflexions…

Le Maire - au nom des citoyens - représente la Municipalité, à toutes les manifestations qui respectent la Démocratie et la République Française, dans le strict respect de la laïcité.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Magazine - Mai 2017

Tribune de la majorité municipale "Soisy Avenir"

Matraqués, mais debout et déterminés…

Ce devait être l’heure du « grand soir fiscal », le moment où notre impôt allait devenir plus juste, plus efficace. Il voulait même en faire l’acte 1 de sa législature…

Et ce furent, en fait, cinq années de désillusions et de matraquage fiscal !

A l’heure du bilan fiscal du quinquennat de Hollande, force est de constater qu’on a vu s’égrener une multitude de mesures fiscales et de débats permanents sur notre impôt qui ont multiplié les foyers de fronde et fait naître le trop fameux « ras le bol fiscal », expression qui marquera pour longtemps, n’en doutons pas, le bilan de ce calamiteux quinquennat.

Entre 2012 et 2016, la hausse des prélèvements obligatoires supportée par les ménages se sera élevée, note l’institut d’études économiques COE-Rexecode, à 51,4 milliards d’euros, et nombre d’entre nous en aurons bien ressenti l’impact, notamment avec l’alourdissement constant de l’impôt sur le revenu !

Hausse d’un côté, mais certainement compensée par une baisse de l’autre, objecteront certains ! Bonne nouvelle ? Pas vraiment, puisqu’il s’agit ici de la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités locales, et ce, à hauteur de 28 milliards d’euros ! Et les finances de notre commune en auront, bien sûr, lourdement ressenti les effets dévastateurs.

De 2013 à 2016, Soisy-sous-Montmorency se sera fait confisquer plus de 990.000 euros de dotations, et la ponction annoncée pour 2017 excédera encore quelques 180.000 euros supplémentaires !

Dans ce contexte déprimant de mise à la diète des collectivités territoriales qu’ont imposé les gouvernements socialistes, qui a pesé et continue de peser fortement sur les marges de manœuvre budgétaires de notre commune, notamment sur la capacité d’investissement, votre majorité municipale s’est refusé à alourdir votre contribution aux finances de la ville. Minutieusement analysés à l’occasion de chaque exercice d’élaboration des budgets, les taux d’imposition de la taxe d’habitation et de la taxe foncière ont été délibérément gelés et ce pour la huitième année consécutive.

Pour tenir cet objectif, votre maire et Soisy Avenir ont toujours pu, et continuent de pouvoir compter sur le concours de tous les services de la ville qui ont adhéré à la démarche de strict contrôle et de modération des dépenses et de recherche d’économies partout où cela s’avère possible. Qu’ils en soient ici félicités et remerciés.

A côté des échéances électorales, ô combien importantes pour notre pays, avec une capacité à investir d’environ 9 millions d’euros, Soisy-sous-Montmorency consacre cette année 2017 aux deux grands projets attendus de tous : l’Espace Culturel pour lequel les efforts sont consacrés à l’obtention du permis de construire et à la consultation des entreprises avant le début des travaux, et le Val Ombreux, notre poumon vert, dont nous voulons renforcer la vocation d’espace de rencontre, de jeu, de détente et de respiration paisible pour toutes les Soiséennes et pour tous les Soiséens.

Soisy Avenir
votre majorité municipale

Liste "Soisy pour tous"

Quel rôle pour les élus minoritaires à Soisy ?

A Soisy, dès le début de son mandat, le Maire a décidé de faire payer aux élus minoritaires, et à travers eux, à leurs électeurs, leur arrivée au conseil municipal par diverses basses campagnes de dénigrement, de mensonges et de petites vexations.

Pourtant dans les nombreuses tribunes dithyrambiques qu’il publie, il met très largement en avant sa grandeur d’esprit, sa grande intelligence et son côté grand démocrate. Il s’aime ! Il s’aime tellement qu’il va jusqu’à se présenter à toutes les élections.

Candidat aux municipales, candidat aux départementales, candidat aux législatives… à la veille et à l’avant-veille des élections il investit le marché. Et comme les élections s’enchaînent, on ne voit que lui. Vivement le non cumul des mandats !

Nous avons fait le choix d’être au service des Soiséens pour prêter notre voix au sein du conseil municipal à ceux qui n’en non pas ou plus. Pour dénoncer les temps périscolaires payants, les impôts locaux élevés, le problème du ramassage des ordures et l’absence d’un quotient familial. Pour trouver des solutions afin de ramener le calme dans nos quartiers en traitant les problèmes de fond, pour amener plus de transparence notamment dans l’attribution des logements sociaux. Mais malheureusement, ces combats ne sont pas du goût de notre Maire et il semble dépenser beaucoup pour nous évincer.

Ses manœuvres en tout genre (non respect de l’expression des élus minoritaires, non communication de documents, règlement intérieur du conseil municipal illégal...) peuvent paraître anodines mais sont dangereuses pour la démocratie.

Car le sens du débat public, c’est aussi respecter les élus qui ont un métier, en leur permettant de siéger dans les commissions à des heures compatibles avec leurs contraintes professionnelles.

Par ailleurs, le législateur a voulu que nous puissions nous exprimer dans tous les supports édités par la ville. Le Maire a tenté une basse manœuvre pour limiter nos droits d’expression.

Heureusement, la justice nous a toujours donné raison dans les différents procès que nous avons portés. Que d’argent dépensé dans des procès inutiles alors que nous avons tellement de beaux projets à réaliser pour notre ville !

Enfin, même lorsque nous nous exprimons dans la presse régionale, il tente de nous faire taire à nouveau en attaquant la Présidente des élus minoritaires en diffamation pour des propos dans lesquels elle évoquait les préemptions illégales qui ont touché des membres de sa liste (le maire a perdu à chaque fois ces procès), les affaires à sortir sur la commune, comme les liens avec Bygmalion et les intimidations verbales. Le juge a considéré qu’il n’y avait pas matière à diffamation.

Le Maire a décidé de faire appel. Il semble poursuivre une intention de nous faire taire. Mais à ses risques et périls car nous sommes confiants en la justice.

Alors nous formons le vœu qu’il abandonne son mandat de maire, puisque c’est son souhait, afin que nous puissions enfin travailler pour notre ville et ses habitants dans une assemblée apaisée et dans l’échange d’idées fortes et nouvelles..

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Il faut arrêter la folie Europacity

Le groupe Auchan, allié à un investisseur chinois, veut construire à Gonesse un immense centre commercial et de loisirs, Europacity. Cela est présenté comme un investissement privé, mais cela mobilise aussi beaucoup d’argent public pour les infrastructures, entre autres une gare sur la future ligne 17. Le promoteur vise 30 millions de visiteurs annuels, soit plus du double d’Eurodisney ! Si la rentabilité de la branche loisirs — malgré la piste de ski prévue (!) — est très aléatoire, en revanche il est évident que cela va paupériser les centres commerciaux environnants et détruire encore plus le commerce de proximité. Au total, il est vraisemblable que, malgré les mirifiques promesses, le solde entre les emplois créés et les emplois détruits soit négatif.
Surtout, cela va bétonner définitivement des terres agricoles parmi les meilleures d’Europe, terres qui seront de plus en plus précieuses pour nourrir nos enfants. Il est encore temps d’arrêter ce grand projet nocif : participons nombreux aux plantations, au pique-nique, à la manifestation et au bal paysan qui se tiendront dimanche 21 mai de 10 à 18 heures à Gonesse. Covoiturage possible depuis Soisy sur mon blog www.delcombre.fr.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

LISTE SOISY DEMAIN

Collecte des déchets

Le syndicat Emeraude est chargé de la nouvelle organisation du ramassage des ordures ménagères, confié à la société Derichebourg.
Les réclamations de Soiséens, gênés dans leurs habitudes, sont arrivées en mairie, mais la collecte des déchets ne dépend pas de la Municipalité.
Un temps d’adaptation est nécessaire.
Remercions l’équipe municipale qui, au quotidien, oeuvre pour le bien-être de tous.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Magazine - Décembre 2016

Tribune de la majorité municipale "Soisy Avenir"

Il était une mauvaise foi !

Réduits à quatre par le verdict sans appel des élections municipales de 2014, ils se cherchent et cherchent surtout les moyens d’exister encore par le biais d’articles de presse ou de pétitions. S’ils ne pratiquent pas tout à fait la politique de la chaise vide, voilà deux ans que les quatre rescapés de la principale liste d’opposition « Soisy pour Tous » ne s’impliquent plus vraiment dans la vie municipale. Bien trop souvent absents ou ne participant pas réellement aux travaux des commissions, ils « s’étonnent », et feignent même de découvrir les projets lors des séances du Conseil municipal, séances qu’ils privilégient pour tenter d’être quelque peu audibles.

Dernier exemple en date : la vente des terrains « Filloux » pour la réalisation d’un projet d’une résidence seniors.

Parmi les griefs : un manque de concertation, un projet ne figurant pas dans le programme de Soisy Avenir, un manque d’attractivité du centre-ville… Rien n’avait de grâce à leurs yeux !

La réalité, vous vous en doutez, est tout autre.

En effet, depuis 1999 et la révision du Plan d’Occupation des Sols (POS), est prévue à cet emplacement la construction d’un immeuble d’habitation, et un promoteur avait acquis, il y a quelques années, la parcelle pour y réaliser un projet en total décalage avec la vision qui est la nôtre pour Soisy.

Nous nous sommes donc naturellement battus et avons récupéré la maîtrise foncière de ce terrain contre l’avis de « Soisy pour Tous » qui, lors du vote du 19 septembre 2013, préférait voir se profiler la perspective de réalisation de plus de 100 logements sociaux accompagnés du bien connu déficit de places de parking.

Qui dit responsabilités, dit choix politiques, et la décision de vendre les terrains « Filloux » pour la construction d’une résidence séniors en est un, particulièrement fort et qui s’inscrit parfaitement dans la volonté de réserver aux aînés la place qui doit leur être faite dans la ville.

Le projet a donc été présenté par deux fois, les 27 juin et 12 juillet derniers, à une commission à laquelle étaient conviés les membres du Bureau Municipal, de la commission Urbanisme et Travaux, et de la commission Environnement, Développement Durable et Accessibilité.

Pas de représentant de « Soisy pour Tous » pourtant dûment convoqué à ces deux réunions, et qui aurait pu, au moins, émettre un avis sur les projets présentés, dans l’esprit d’une opposition constructive ! Période de vacances a-t-on entendu…

Mauvais effet, quand on s’attache à vouloir régulièrement donner des leçons de démocratie en parlant de consultation ou de concertation, il faudrait peut-être d’abord commencer par s’impliquer plus sérieusement dans la vie municipale pour laquelle on a été, aussi, élu par les Soiséennes et les Soiséens !

Et finalement, parce qu’il fallait bien tenter de masquer, par une action à minima, cette absence de représentation et de participation à la vie de la cité, une pétition tardive a été lancée qui, à notre grande surprise, valide la vision à long terme qu’a « Soisy Avenir » de notre centre-ville ainsi que la politique menée pour parvenir à une offre commerciale dynamique, à une offre de services médicaux de qualité, dans un environnement et une offre de stationnements adaptée.

Soisy Avenir, votre majorité municipale

Liste "Soisy pour tous"

Une équipe municipale sans vision d’avenir pour Soisy

En 2013, la commune est devenue propriétaire de 7500m² de terrains en centre-ville pour la somme de 4,6 millions d’euros dont 1,25 en compensation d’une préemption illégale de Luc Strehaiano. Nous avions à l’époque dénoncé non pas l’acquisition des terrains mais la charge considérable sur le budget de la commune et donc sur les contribuables, et l’absence de projet concret. Or, en septembre dernier, le maire a décidé de vendre ces terrains à un promoteur privé pour la construction d’une « résidence services » pour séniors.

Une commission s’est réunie en plein été, mais bizarrement les élus de l’opposition n’ont soit pas reçu de convocation à y participer, soit elles n’ont pas été envoyées comme à l’accoutumée (par courriel ou à nos domiciles) mais en mairie. Simple erreur ou oubli hasardeux ? Dans les deux cas, la conclusion est la même puisque nous avons été écartés de ce projet qui ne figurait pas dans le programme du maire en 2014.

La plaquette de présentation nous apprend que ce projet « bourgeois et de standing » répond « aux attentes des élus [Soisy Avenir] », mais pas sûr que ce soit celles des Soiséens. Le plus triste c’est qu’aucune concertation publique, aucun débat, aucune réflexion n’a pu être possible en amont pour penser ensemble un projet de ville cohérent pour les 40 années à venir. Nous vous avons alertés en lançant une pétition qui a réunie 230 signataires en 24h, mais l’équipe municipale a rejeté cet appel.

Ces 7500m² de terrain en plein centre-ville, auxquels s’ajoutent les 13500m² de l’ancienne piscine, l’ancienne Poste et la salle des fêtes, auraient pu accueillir d’autres projets dans l’intérêt général des Soiséens. Nous aurions pu réfléchir à la construction d’un centre médical pluridisciplinaire, de places de stationnement, de logements collectifs avec des commerces et restaurants pour rendre notre centre-ville plus attractif, dynamique et convivial

Ce projet est à l’image de la gare du Champ de Courses : un simple lieu de transit sans dynamisme économique. Une chose est certaine dans cette histoire, l’équipe municipale qui se prénomme étrangement « Soisy Avenir » n’a d’avenir que le nom.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Chemin du Parc sans contresens, politique à contresens

Dans Soisy Magazine de décembre 2014, j’annonçais que le maire avait fait droit à ma demande et acceptait qu’on étudie la mise en place d’un contresens cycliste chemin du Parc. J’appuyais alors ma demande sur le constat que, de fait, de nombreux cyclistes venant du haut de Soisy prenaient ce chemin pour se rendre en centre-ville, beaucoup moins dangereux que la rue de Montmorency et la rue du Puits-Grenet. Las ! Après dix-huit mois d’atermoiements, la porte s’est refermée. Trop cher, trop compliqué, paraît-il. Alors que, comme le montrent beaucoup d’autres villes, grandes ou petites, ce n’est qu’affaire de volonté politique.

Comment se fait-il qu’on trouve de l’argent pour gêner les automobilistes (chicanes, passages surélevés, stops contraires à la logique de circulation) et rien pour faciliter les circulations douces (aménagements cyclables, passages piétons aux bons endroits) ? Il faut sortir de cette logique négative et punitive pour passer à une logique positive et conviviale. Mais l’équipe en place est-elle prête à accomplir cette révolution culturelle ? Infos actualisées sur mon blog : www.delcombre.fr.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Soisy Infos

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Octobre 2018

Liste "Soisy pour tous"

Une décharge à ciel ouvert dans la ville « 4 fleurs »

Des camions qui déversaient des déchets de toute sorte jusqu’au mois de juillet 2018, des arbres arrachés, mais que se passe-t-il vraiment dans la zone boisée de la plâtrière Vieujot, située rue Saint-Paul à Soisy ? Plusieurs hectares se trouvent totalement ravagés depuis 2016 alors que la zone est classée « Na » dans le plan local d’urbanisme (PLU) de la ville, c’est-à-dire qu’elle est protégée de toutes constructions, décharges et dépôts de toute nature.
Alerté depuis 2016, le Maire ne cesse de nous assurer qu’il agit. Pourtant, la zone se déboise de plus en plus, le vacarme du passage des nombreux camions est incessant et pesant pour tous les riverains qui se sentent abandonnés. Au-delà des mots, quelles actions sont réellement menées par la ville pour sauver les hectares de forêt non endommagés et permettre la réhabilitation des espaces détruits ?
Malgré les grandes phrases sur la fierté d’être une ville « 4 fleurs », qu’attendons-nous pour avoir une vraie politique de développement durable respectueuse de notre environnement et des habitants ?

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Passage de relais

La tâche de conseiller municipal minoritaire est indispensable en démocratie, mais elle est aussi très ingrate, en particulier à Soisy où toutes les propositions sont systématiquement rejetées. Aussi, après plus de vingt ans dans ce rôle, je passe le relais à Laurence Thierry qui saura porter haut les valeurs de l’écologie, même si je sais que ses chances d’être entendue par cette mairie qui tourne le dos à l’avenir sont très faibles.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Comment s’opposer sans en avoir l’air ?

Vices de forme, de procédure, contestations en tous genres, à l’affût de la moindre faille, certains sont passés maîtres dans l’art de tout faire pour retarder, s’opposer aux différents projets ! Volonté délibérée de se mettre en travers pour freiner la majorité municipale qui, pourtant, mettra tout en oeuvre pour réaliser le programme sur lequel elle a été élue.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Septembre 2018

Liste "Soisy pour tous"

À quand du bio dans nos cantines ?

A l’heure où nos parlementaires légifèrent pour faire entrer plus de produits bio dans les cantines scolaires, on est en droit de se demander ce que fait la commune de Soisy pour nos écoliers. Surtout qu’un grand nombre de communes du Val d’Oise ont déjà fait le choix de privilégier une alimentation plus saine pour nos enfants en allant parfois même jusqu’à favoriser des plats 100% bio comme à Bessancourt ou à 75% bio comme à Saint-Prix. La liste de Monsieur STREHAIANO en 2014 annonçait dans son programme vouloir « développer dans le cadre de la restauration scolaire, les actions de prévention à la santé et de la sensibilisation au goût ». Alors que la toxicité des pesticides est avérée, n’y a-t-il pas urgence à protéger nos enfants, en privilégiant des filières responsables et durables et en se tournant vers le « consommer local » (AMAP, fruits et légumes de saison produits localement) ? La politique, c’est avant tout de l’action et du concret ! Alors agissez enfin, Monsieur le Maire, pour que nos enfants mangent mieux dans nos cantines.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

La technocratie contre les habitants

Le conseil d’école de la maternelle Jean-de-La-Fontaine a demandé à ce que ses horaires soient décalés d’un quart d’heure pour éviter les retards dus aux parents emmenant les fratries aux écoles Emile-Roux, demande refusée. C’est pour éviter ce genre de problèmes que je m’étais opposé au déplacement de l’école maternelle, mais le maire avait persisté dans sa vision technocratique. Les Soiséens le payent aujourd’hui.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Travaux d’été

Période idéale pour entretenir, réparer, mettre en conformité. Les travaux entrepris par la Municipalité sont nombreux : enfouissement des réseaux aériens Ave Gavignot, nouvel éclairage public, entretien des groupes scolaires Robert Schuman et Emile Roux, entretien des pavés Place Henri Sestre et Rue Carnot et réfection des zones pavées dégradées. La gêne occasionnée vaut bien la peine pour assurer une belle rentrée ! Remercions les ouvriers qui travaillent par cette canicule ainsi que le personnel municipal et les élus mobilisés pour la réalisation de tous ces travaux.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Juillet/aout 2018

Liste "Soisy pour tous"

La majorité municipale en panne d’inspiration

Engagée dans une logique de victimisation, la majorité révèle en réalité ses propres incohérences et contradictions : le Maire et ses adjoints attaquent la ville contre une décision qu’ils ont eux-mêmes fait voter - et ce malgré nos mises en garde - dans l’espoir de récupérer leurs indemnités. Mais personne n’est dupe des tractations en coulisses d’une majorité semblant désorganisée et dont le Maire essaye de dissimuler les échecs ! Quid de l’espace culturel ? Toujours rien malgré nos insistances. Pire, le Maire sous-entend que l’opposition soutient voire organise les obstacles à sa construction promise depuis… 23 ans ! Il couvre avec cette tactique sa propre incompétence et nous fait douter de sa réelle volonté de faire naître un beau projet. Des familles Roms y avaient trouvé refuge, alors même que ce site est impropre à l’habitation car pollué. Elles ont été depuis expulsées et la maison démolie. Que peut-on attendre d’une majorité municipale en panne d’inspiration, enfermée dans des pratiques révolues et passéistes, alors que les Soiséens et Soiséennes ne demandent qu’à inscrire la ville de Soisy dans son époque !

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

A propos des commissions municipales

Dans le dernier numéro de Soisy Magazine, les élus de la majorité affirment que les dossiers se préparent lors des commissions municipales. Or, rien n’est plus faux, tout a déjà été décidé par le maire et son administration avant les réunions. Dans ces conditions, critiquer les élus minoritaires pour leur prétendu absentéisme alors que les élus majoritaires n’y font eux-mêmes que de la figuration est carrément ridicule.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Départ des squatteurs

Comment des gens ont-ils pu s’installer dans un bâtiment destiné à être détruit, sur un terrain communal à l’angle de la rue d’Alembert et de l’avenue du Général Leclerc, prévu pour l’Espace Culturel ? Qui les avait informés de l’absence du gardien ? Qui leur a fourni les documents leur permettant de rester sans être immédiatement expulsés ? Le tribunal a été saisi ! La présence de ces occupants illégaux a retardé les travaux pour le futur Espace Culturel. Le 31 mai les squatteurs sont partis ; la démolition du bâtiment a commencé le 1er juin. La réalisation de l’Espace Culturel est donc engagée !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Juin 2018

Liste "Soisy pour tous"

Des Roms sur l’emplacement du… futur espace culturel

Alors que le projet définitif du futur espace culturel n’a toujours pas été présenté, des Roms se sont installés début mars sur le terrain qui lui est destiné et dans ce qui était la maison du gardien. Ce terrain, acheté plusieurs millions d’euros par la ville et situé à 200 mètres du poste de police municipale, n’était absolument pas protégé. Le gardien qui occupait le logement a déménagé fin 2017 afin, en principe de préparer la démolition. La tentation était donc grande pour ces personnes, sans logement et en grande détresse, de l’investir. C’est une fois qu’ils s’y sont installés que le maire a fait déverser devant l’entrée quelques bennes de terre... Comme il n’est plus possible de rentrer leurs véhicules, ces derniers encombrent désormais la rue d’Alembert et le parking de Loisirs et Culture, au grand dam des riverains. Une autre mesure particulièrement critiquable a été de leur couper l’eau. Si tout cela donne une excuse de plus au maire pour retarder le projet d’espace culturel, il faut rappeler que le terrain est pollué, ce qui est dangereux pour les familles et leurs enfants.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Préservons vraiment nos espaces naturels

Le terrain de l’ancienne plâtrerie Vieujot rue Saint-Paul est classé zone naturelle (Na) au PLU. Pourtant, il s’y déverse par camions entiers des déchets inertes et des arbres sont arrachés. Il paraît que c’est surveillé et conforme à la réglementation. Mais si des actions nocives sont permises par la réglementation, peut-être faut-il changer celle-ci ? Ou changer ceux qui font la réglementation ?

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Minute de silence et démocratie

Lors du conseil municipal du 29 mars, une minute de silence a été respectée, à la demande de monsieur le Maire, en hommage aux victimes d’attentats terroristes. Malheureusement l’actualité se répète avec l’attaque perpétrée dans les rues parisiennes le 13 mai. « Ce n’est pas en tuant que l’on devient un martyr, mais en sauvant des vies ! ». Pour évoquer la démocratie locale : Chargé de représenter « Soisy Demain », je prends ma mission très à coeur « en siégeant utile » pour diffuser ma propre information aux Soiséennes et Soiséens. Minorité ne veut pas dire « opposition systématique » !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Mai 2018

Liste "Soisy pour tous"

Indemnités illégales : le Maire attaque sa propre ville en justice !

Suite à un jugement de décembre 2017, déclarant illégale une délibération votée par le Conseil municipal en 2014, malgré les multiples mises en garde de l’opposition, le Maire et 19 élus doivent rembourser leurs indemnités. Ils n’en ont remboursé à ce jour qu’une infime partie. Le Maire a fait appel du jugement, au nom de la ville. Dans le même temps, ces 19 élus et lui-même ont attaqué la commune en justice dans l’espoir qu’elle soit condamnée à leur reverser l’argent qu’ils lui ont remboursé.

La situation est ubuesque : le Maire attaque la ville contre une décision dont il est lui-même le responsable. Le Maire ne pouvant pas défendre la ville au tribunal, puisque c’est lui-même qui l’attaque, le Conseil municipal a dû élire le 29 mars 2018 un de ses membres pour la représenter. La majorité municipale votante a donc décidé de désigner un élu de sa propre majorité pour « défendre » les intérêts des soiséens attaqués par le maire et sa majorité ! Tout cela est digne d’un scénario de théâtre de boulevard.

La note risque d’être une nouvelle fois salée pour les Soiséens qui vont voir leurs impôts dépensés en frais de justice inutiles.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Sur-place

Construction du centre culturel, restructuration du parc du Val-Ombreux, installation d’une supérette avenue Voltaire et réfection de la chaussée, cela fait des années que l’on nous rebat les oreilles avec ces sujets. Et pourtant, comme chacun peut le constater, rien ne bouge. Quelle est la raison de cet immobilisme ? Qui a la réponse à cette question ?

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Texte non transmis

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Avril 2018

Liste "Soisy pour tous"

Espace culturel : 23 ans après, toujours rien !

On croirait presque à un poisson d’avril lorsque le Maire nous promet qu’il nous exposera bientôt son projet d’espace culturel qui serait selon lui encore en réflexion. Ce serait presque drôle si le manque d’un tel espace n’était pas aussi criant dans notre ville. Quand d’autres se sont lassés de demander, de solliciter, de supplier pour connaître l’avancée du chantier, vous pouvez compter sur nous pour continuer à y croire. À moins qu’il ne soit qu’une vaine promesse de campagne que son équipe et lui nous ressortiront aux élections municipales de 2020 comme en 1995, en 2001, en 2008 et en 2014. Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Autosatisfaction et réalité

Il est choquant de lire l’auto-satisfecit que se délivre le maire dans le précédent édito de « Soisy Infos » au sujet de la gestion de l’épisode neigeux de mi-février alors que de nombreux Soiséens, notamment dans les rues en pente, n’ont pas pu sortir leur voiture et ont dû eux-mêmes saler et enlever la neige à la pelle dans leur rue. Chacun sera juge…

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Nos impôts

Malgré la diminution de la Dotation Globale de Fonctionnement des collectivités territoriales (subsides de l’Etat), la Commission des Finances a reconduit les taux des impôts locaux - taxe d’habitation, taxes foncières pour les propriétés bâties et non bâties - qui resteront inchangées = les mêmes depuis 2009 ! Quant aux subventions accordées aux différentes associations, elles augmenteront. Bonne nouvelle pour notre ville qui est gérée au mieux des intérêts des Soiséennes et des Soiséens !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Mars 2018

Liste "Soisy pour tous"

Soiséennes, Soiséens,plus que 2 ans à tenir !

Depuis juin 2017, nous vivons au rythme des révélations accablantes du site LeSoiseen.info sur la gestion du maire et de son équipe. Officiellement, tout va bien en conseil municipal. Mais en coulisses, rien ne va plus dans la majorité municipale. Après 23 ans de « gestion Strehaiano », le bateau coule et personne ne semble vouloir le secourir.

Quelle trace laissera-t-il auprès des Soiséens ? Aucune ! Sa politique ? Vide ! Qui serait capable de citer 5 voire même 2 politiques du maire ayant amélioré son quotidien ? À deux ans des élections municipales, le constat est sans appel, cet homme politique a endormi avec fierté notre ville durant 23 ans. Et depuis 9 mois, il nuit à l’image de Soisy avec ses affaires judiciaires.

En mars 2020, nous verrons le bout du tunnel en élisant une nouvelle équipe enfin intéressée par l’avenir de sa ville. Vous pouvez compter sur le groupe Soisy Pour Tous pour préparer dès à présent cette alternance plus que jamais attendue.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Bas les armes !

Les maires de Deuil et d’Andilly ont l’intention d’armer leurs polices municipales. Du fait de la mutualisation des polices municipales de la communauté d’agglomération, ces agents sont susceptibles d’intervenir à Soisy, créant une tension là où il n’y en a pas besoin. Les polices municipales doivent rester des polices de proximité, pas des polices de cow-boys. Arrêtons de subir les décisions d’élus irresponsables !

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Intempéries

Circuler à Soisy malgré la neige et le verglas a été possible en ces jours de grand froid grâce au personnel technique de la municipalité qui s’est mobilisé pour saler et dégager les grands axes. La mairie, les écoles, les cantines, la crèche ont fonctionné dans la mesure du possible. Merci au personnel communal qui a assuré ces services. La nature est souveraine !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Février 2018

Liste "Soisy pour tous"

Le maire et 19 élus condamnés à rembourser leurs indemnités

Le Tribunal Administratif, saisi en octobre 2014 par un contribuable, vient d’annuler la délibération du conseil municipal du 28 avril 2014 qui octroyait des indemnités à 20 élus. L’absence d’un tableau présentant les montants perçus par chaque élu manquait à la délibération. Résultat, ces élus doivent rembourser ce qu’ils ont touché. Notre groupe avait pourtant alerté à trois reprises la majorité municipale, mais en vain. Cette énième annulation d’une décision prise par le maire et son équipe nous confirme une chose, être maire de Soisy depuis 23 ans n’est pas gage de compétence ! Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Culture et déconfiture

Sans remonter aux promesses du siècle dernier, les travaux du centre culturel, qui devaient commencer en septembre, n’ont toujours pas débuté. Ce retard inexpliqué est symbolique de l’absence de volonté politique en matière culturelle de cette municipalité, alors que ce devrait être le fer de lance de l’épanouissement et du bien-être de chacun dans la ville.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Du grain à moudre !

La question de la délibération fixant les indemnités des élus n’est pas une affaire ; c’est une erreur administrative, avec des conséquences importantes pour des élus qui ne comptent pas leurs heures au service des Soiséennes et des Soiséens ! Au lieu d’en faire ses choux gras, je forme le vœu qu’en 2018 l’opposition participe aux commissions et assiste aux différentes manifestations organisées par la Municipalité !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Janvier 2018

Liste "Soisy pour tous"

La Laïcité bafouée à Soisy !

Dans le dernier numéro du « Soisy Magazine » Monsieur Amédée Desrivières, conseiller municipal qui s’exprime (parfois) dans la rubrique « Expressions des élus minoritaires » pour dire tout le bien qu’il pense de la majorité municipale, nous attaque sur une intervention faite lors du Conseil Municipal du 16 novembre 2017 (et non du 15 comme mentionné dans son article)._ Ce soir-là, il ne devait pas être très attentif. Nous n’avons nullement « interpelé » le maire au sujet de son éditorial du Soisy Infos de novembre. Nous nous étonnions seulement que dans le cadre des manifestations officielles de commémoration du 11 novembre soit prévu une messe à l’église de Soisy et que cette messe figure sur les programmes diffusés par la mairie, par affiches ou dans le Soisy Infos, financés par l’argent du contribuable. De plus, des élus dont le maire assistent à cette messe es-qualité, le maire portant même son écharpe. Le principe de laïcité, défini par la loi du 9 décembre 1905 impose une stricte séparation entre les églises et l’État, État dont le maire est le représentant au niveau local.
Enfin, en ce mois de janvier 2018, nous tenions à vous exprimer nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Pour que 2018 aille dans le bon sens

Souhaitons à tous les Terriens une année sans BIP, sans Europacity, sans aéroport à Notre-Dame-des-Landes, sans 5e piste à Roissy, sans accident nucléaire majeur, sans OGM, sans glyphosate…
Bref, que tous les responsables politiques, quel que soit leur niveau de responsabilité, agissent enfin pour les générations futures et non pas pour augmenter les profits des multinationales.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Texte non transmis

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Décembre 2017

Liste "Soisy pour tous"

Face au démantèlement des services publics, nous devons rester vigilants et combatifs

Nous savons tous l’attachement que portent les habitants au service public. Il est aujourd’hui menacé par des logiques de rentabilité. Emmanuel Macron, souhaite supprimer 120 000 postes dans la fonction publique. Dans le même temps, les plus riches verront leur impôt sur la fortune diminué de 400 millions d’euros !
Cette politique systématique de mépris illustre parfaitement des bouleversements à venir. Partout, plutôt que la défense de notre service public, depuis toujours garant de la lutte pour l’égalité et la solidarité républicaine, c’est la logique des profits et de la rentabilité qui domine.
Les mairies et leurs agents sont en première ligne face à cette violence institutionnelle et à Soisy, le maintien des services publics reste un combat. La ville n’a pas réussi à garder son centre médicosocial, sa permanence de la CPAM et, en tant qu’élus de l’opposition, nous restons vigilants et combatifs quant au maintien de la PMI sur la ville et d’un bureau de poste en centre-ville.
Il est plus que temps de faire parler la force de nos convictions, de nos valeurs et de s’organiser ensemble pour dénoncer, résister et bâtir un cadre de vie digne d’une société du XXIe siècle.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Une ligne 17 pour nous, pas pour Europacity

Quelques élus du Val-d’Oise, dont les sénateurs Arnaud Bazin et Rachid Temal, ont manifesté devant Matignon pour demander qu’il n’y ait aucun retard dans la construction de la ligne de métro 17. Mais si sa partie sud (Saint-Denis-Le Bourget) sera utile aux habitants, sa partie nord (Le Bourget-Roissy) ne desservirait aucune zone urbanisée. L’argent public doit être pour les habitants, pas pour le groupe Auchan et les investisseurs chinois !

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Texte non transmis

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Novembre 2017

Liste "Soisy pour tous"

Le rayonnement de notre ville serait-il un sujet tabou pour le Maire ?

Toujours en attente d’un espace culturel qui accueillerait à la fois une belle scène de spectacle, des salles pour nos associations et surtout une médiathèque digne de ce nom pour une ville de plus 18000 habitants, nous voilà confronté à un nouveau problème pourtant connu depuis plusieurs années : celui du manque d’infrastructures sportives à Soisy. Le cas du Soisy Andilly Margency Football Club en est un triste exemple. Depuis plus de 7 ans près de 150 enfants du club de football avaient l’habitude de s’entrainer le samedi matin sur le terrain d’honneur du complexe sportif Albert Schweitzer. Ce créneau horaire 10h-12h vient du jour au lendemain d’être attribué exclusivement à l’association de cyclisme Soisy-Enghien-la-Barre. Ainsi, une vingtaine de jeunes cyclistes utiliseront désormais la « piste d’athlétisme » comme un vélodrome. Aujourd’hui, la municipalité pense sortir de cette crise en proposant au club de football d’utiliser le terrain de rugby. A ce rythme là, le club de rugby ira sur les terrains de tennis...Nous sommes encore une fois, face à une décision de l’exécutif municipal totalement clownesque et arbitraire. Enfin, cet exemple nous met face à une énigme non résolue à ce jour : quelle est la politique sportive du maire ?

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Tous à l’abri ! à condition que...

L’abri à vélos sécurisé à proximité de la gare du Champ-de-Courses étant toujours désespérément vide, le conseil municipal du 28 septembre a voté une simplification de ses conditions d’accès. Mais cela ne sera pas suffisant ! Pour le remplir, il faudrait qu’il y ait un véritable réseau de pistes cyclables qui rayonne sur la ville. Or, en 22 ans, la ville n’a pas créé un seul mètre de piste cyclable, les seules voies nouvelles ayant été réalisées par le département. A quand une politique municipale en faveur des circulations douces ?

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Le buzz, plutôt que l’esprit de fraternité ?

D’un fait divers - un individu « dérangé » qui dégrade une vingtaine de véhicules dans le Quartier des Fleurs, individu appréhendé quelques jours plus tard alors qu’il recommençait dans une commune voisine - certains y voient matière à polémiquer… On aurait préféré les voir aider leurs voisins plutôt que dégainer leurs portables et communiquer aussitôt sur les réseaux sociaux !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Octobre 2017

Liste "Soisy pour tous"

Encore de grands chantiers à mener...

Depuis plusieurs années, les dotations de l’état aux collectivités locales diminuent, pour permettre à l’état de réduire la dette publique. Le président Macron les réduit encore de 300 millions d’euros. Sur ces 300 millions, 46.5 concernent la politique de la ville qui finance des actions dans les quartiers défavorisés, le reste concerne les subventions accordées pour des projets non encore démarrés. Les communes doivent plus que jamais faire preuve de créativité. Car tout n’est pas non plus question d’argent mais de priorités. En ce début d’année scolaire, alors que les TAP ont disparu, que compte faire la mairie de Soisy pour renforcer l’accompagnement des élèves les plus fragiles ? Quel est le renouvellement de son projet périscolaire ? Quelles avancées sur la prise en compte du handicap ? Nous avons besoin d’une politique volontaire et ambitieuse, qui ne laisse pas traîner les projets mais tient ses promesses en particulier sur un espace culturel digne de ce nom, des espaces verts réhabilités (parc du Val ombreux par exemple), l’accès à la fibre pour tous, le soutien au commerce de proximité diversifié, l’accompagnement aux associations, notamment sociales. Il y a encore tant à faire pour Soisy !

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Enropacity prend du plomb dans l’aile

Le plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Gonesse était en révision pour permettre l’implantation du centre commercial et de loisirs Europacity du groupe Auchan. En conclusion d’un dossier de 200 pages, le commissaire chargé de l’enquête publique vient d’émettre un avis défavorable à ce projet antiéconomique et anti-écologique. Cela montre que les arguments de raison commencent à porter, même si la mobilisation citoyenne reste plus que jamais nécessaire.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Tous concernés

Le Forum des Associations a, comme chaque année, attiré un grand nombre de Soiséennes et de Soiséens au gymnase Schweizer le dimanche 10 septembre. Plus de 50 Associations ont rivalisé de dynamisme et d’imagination. Chacun a pu, selon son centre d’intérêt, se documenter, s’inscrire à une activité culturelle, sportive, de loisirs et même bénévole. Pour les 7 / 10 ans, à l’initiative de la Municipalité, l’École des Sports offre, cette année encore, la possibilité de s’initier à différentes activités sportives. Monsieur le Maire a remercié l’ensemble des personnes présentes et salué le dynamisme des Associations de notre ville qui symbolisent un mieux vivre ensemble de qualité. PS : Parions que la « Semaine Bleue « du 15 au 22 octobre 2017 aura encore plus de succès que les années précédentes auprès de nos Aînés.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Septembre 2017

Liste "Soisy pour tous"

Bonne rentrée à tous !

La veille du Conseil municipal, en consultant le site de la ville le 29 juin 2017 dernier, on trouvait un numéro daté de juillet 2017 du « Soisy Info ». Dans son éditorial, le maire annonçait que le Conseil Municipal avait voté, le 30 juin le retour à la semaine de 4 jours pour les écoles. Curieuse chronologie ! Mais ce n’est pas tout ! L’ordre du jour du Conseil municipal du 30 juin ne contenait aucun point sur l’organisation du temps scolaire. Les conseillers ont trouvé, en prenant place une « motion » du 1er adjoint en charge des affaires scolaires proposant le passage à la semaine de 4 jours. Le règlement intérieur de ce conseil prévoyant que les modifications de l’ordre du jour soient faites au moins 24 heures à l’avance, cette « motion » a été retirée sans qu’un vote puisse se faire. Dans toutes les villes un débat s’est tenu en conseil municipal sur cette importante question, mais pas à Soisy. Un nouveau conseil aurait dû être convoqué pour discuter de ce point mais le maire, absent de ce conseil a préféré saisir directement l’Inspection Académique demandant de sa propre autorité, hors des pouvoirs qui lui sont délégués et sans avis du conseil le passage à la semaine de 4 jours. En ce début d’année scolaire, l’histoire de l’Ancien Régime est à l’honneur dans la ville !

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Non à la construction d’un nouveau terminal à Roissy

Aéroports de Paris a pour projet de construire un nouveau terminal à Roissy à l’horizon 2025, c’est contraire à l’accord de Paris sur le climat. Le transport aérien est le plus polluant, il faut viser à le réduire et non pas à l’augmenter, en commençant par appliquer les mêmes taxes sur le kérosène des avions que celles sur l’essence des voitures. Donc pas besoin d’un nouveau terminal !

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Article non transmis.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Juillet/Aout 2017

Liste "Soisy pour tous"

A mi-mandat vient le temps de faire le bilan

A Soisy, toujours autant de questions posées par les Soiséens et restées sans réponse.

Après plus de 20 ans de démêlés juridiques, la commune a été condamnée à verser 600 000€ au promoteur de la résidence du Clos Maître. Quid de la prise en charge de ces 600 000€ ?

Quid d’une gestion réfléchie des espaces verts laissés à l’abandon ? Quid de l’aménagement du parc du Val Ombreux ?

Quid d’un réel aménagement des abords de la gare du Champ de courses dépourvus de tout commerce ?

Quid d’une politique des commerces ambitieuse ? A quand des restaurants, des commerces diversifiés pour redynamiser notre centre ville ?

Quid d’un projet de maison de santé ouverte à tous rassemblant plusieurs médecins spécialistes (cardiologue, dentiste, ophtalmologue…) ?

Quid de l’espace culturel qui reste encore pour nous une énigme ? Pas de nouvelles depuis plusieurs mois de ce projet.

Quid des pistes cyclables pour que les écoliers puissent se rendre à l’école à vélo en toute sécurité ?

Cette tribune étant remise un mois à l’avance, nous espérons que le maire prendra le temps de vous répondre. Si vous avez d’autres questions, continuez à nous les envoyer à l’adresse ci-dessous.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Subventionner les bons travaux

Au printemps, le maire a été tout heureux de couper le ruban marquant le début des travaux d’isolation thermique de la résidence du Parc (48 logements à côté du stade), mais il a repoussé la demande des copropriétaires de bénéficier d’une exonération fiscale. Pourtant, c’est bien ce genre de travaux que la Ville devrait subventionner, plutôt que des travaux de sécurisation tout à fait illusoire comme elle le fait depuis plusieurs années.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Quid de la fibre ?

Où est passée la fibre promise aux Soiséennes et Soiséens pour 2017 ? Une armoire « vide » a été inaugurée près du stade Schweitzer pour fêter l’arrivée imminente de la fibre tant attendue ! C’est Orange qui a la concession. Or, l’entreprise sous-traitante, chargée des travaux, débordée n’a pas respecté les délais pour cette installation. La commune n’est en rien responsable de ce fâcheux concours de circonstances. Mr le Maire, conscient du désagrément occasionné, n’a pas manqué de rappeler à Orange ses engagements ! Espérons que ce retard sera vite rattrapé !

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Juin 2017

Liste "Soisy pour tous"

Favoriser un environnement agréable à Soisy

Notre cadre de vie est un des aspects les plus importants de notre quotidien et c’est le rôle du maire de le préserver et de l’améliorer.

La collecte des déchets est devenue un vrai casse-tête : les habitants ont reçu un calendrier complexifié qui de surcroît assure une moindre fréquence de ramassage des bacs. Certains bacs restent plusieurs jours sur les trottoirs dans l’attente du passage des bennes ou sont ramassés à des heures non conventionnelles. Les éboueurs sont épuisés et travaillent de longues heures d’affilées par manque de moyens et de matériel. Bref, on est en droit de questionner le maire sur son action en ce domaine.

Autre point clivant : en attendant depuis plus de 80 ans la construction hypothétique du BIP, la commune laisse en friche des espaces plus ou moins entretenus tels que le grand terrain vague faisant office de pseudo parking au Champ de courses ou encore celui situé rue Jean Mermoz. Faisons de ces friches de véritables espaces conviviaux avec des terrains de jeux, des bancs…) qui profitent à tous !

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact chez soisypourtous.fr

Liste "Soisy alternative et solidaire"

Troisième tour

L’écologie a été la grande absente du 2e tour de l’élection présidentielle alors que c’est le défi majeur auquel vont avoir à faire face les générations futures. Les élections législatives sont l’occasion de rappeler au nouveau président l’urgence qu’il y a à faire les bons choix en votant pour des candidats qui mettent l’écologie au coeur de leur action.

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

Liste Soisy Demain

Construisons ensemble

Le droit de préemption est réservé aux collectivités locales : c’est un levier leur permettant de maîtriser leur développement. À Soisy, les acquisitions de la Municipalité correspondent à de réelles nécessités :

  • Des logements insalubres devenus dangereux, pour les rénover ou les revendre à des particuliers avec les exigences adaptées,
  • Des parcelles de terrain pour éviter les squats ou à titre conservatoire pour un projet futur.
    Il n’est procédé à aucun achat, aucune vente sans l’aval du service des Domaines - habilité à fixer les prix.
    Les projets discutés en commissions ad hoc sont soumis au Conseil Municipal qui est souverain pour les approuver ou les rejeter. Œuvrons ensemble, dans l’intérêt de tous.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Mai 2017

Liste Soisy pour Tous

Veiller à la tranquillité de chacun dans tous nos quartiers

Répondre aux défis de l’insécurité dans tous les lieux de vie, notamment dans les quartiers dits prioritaires, c’est avoir une approche concrète de la sécurité dans tous les projets dont le Maire à la responsabilité.

Ainsi, récemment la tranquillité du quartier du Noyer Crapaud a été troublée par une rixe entre jeunes, ces faits ne faisant qu’allonger la triste liste de ces querelles au cours desquelles des armes à feu sont utilisées.

Dans ce quartier, les habitants s’estiment davantage qu’ailleurs victimes d’atteintes aux biens et à leur sécurité.

Travailler à la prévention de la délinquance, c’est apporter des réponses durables et concrètes. Les politiques de justice sociale doivent être la priorité pour une réelle égalité des chances et une insertion sociale des habitants.

Malheureusement, à Soisy, la volonté de mettre en oeuvre une politique sociale globale n’existe pas. Les exemples sont multiples avec le refus permanent du quotient familial (chacun paye les prestations en fonction de ses revenus) et l’absence de vision pour la réussite éducative des enfants. En plus, même les Temps d’Activité périscolaires sont payants !

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini contact chez soisypourtous.fr

LISTE SOISY ALTERNATIVE ET SOLIDAIRE

Défendons nos terres

Le groupe Auchan, allié à un investisseur chinois, a pour projet de construire à Gonesse Europacity, méga centre commercial et de loisirs avec piste de ski sur des terres agricoles parmi les meilleures d’Europe. Pour défendre la terre qui nourrira nos enfants, manifestation contre ce grand projet nuisible dimanche 21 mai à 14 h 30 à Gonesse. Covoiturage possible par l’intermédiaire de mon blog : www.delcombre.fr.

François Delcombre,
Soisy alternative et solidaire.

LISTE SOISY DEMAIN

Taux d’imposition inchangés

Bonne nouvelle : Malgré la baisse des dotations de l’Etat, la Municipalité a voté la reconduite des taux inchangés depuis 9 ans pour la taxe foncière et la taxe d’habitation.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Avril 2017

Liste Soisy pour Tous

Soisy est plus grande que ses erreurs

Dans plusieurs tribunes, le Maire critique les baisses des dotations de l’État et les conséquences sur le budget communal. Alors pourquoi en 2012 et aujourd’hui soutient-il toujours des candidats qui veulent imposer des baisses encore plus drastiques ?

Notons que pour faire face à des comptes publics détériorés (doublement de la dette publique en 10 ans de droite, soit plus de 1 800 Mds E en 2012), un effort a été demandé à l’ensemble des acteurs publics du pays, État, Sécurité sociale et collectivités locales, afin de redresser les comptes de la Nation, protéger notre souveraineté à l’égard des marchés financiers et ne pas léguer aux générations futures un fardeau insoutenable. En contrepartie, l’État a mis en place des mesures pour soutenir les communes (le maire a ainsi reçu une importante aide financière pour rembourser son emprunt toxique).

Selon la Cour des comptes, par leurs économies, les collectivités ont contribué à la réduction des déficits publics.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini contact chez soisypourtous.fr

LISTE SOISY ALTERNATIVE ET SOLIDAIRE

Consommer local

Nos commerçants du marché et du centre-ville communiquent volontiers sur le fait qu’il faut « consommer local » et ils ont bien raison, car le maintien de nos commerces de proximité est un élément vital de notre tissu social. Mais eux, pourquoi nous proposent-ils hors saison des produits qui ont fait des milliers de kilomètres ? À nous, peut-être, de les inviter à s’approvisionner local…

François Delcombre,
Soisy alternative et solidaire.

LISTE SOISY DEMAIN

Texte non transmis.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos- Mars 2017

Liste Soisy pour Tous

Un Plan Local d’Urbanisme (PLU) englué dans l’immobilisme

L’actuelle majorité municipale, qui prétend penser à l’avenir de Soisy, vient de voter un PLU sans aucune vision et tourné vers le passé. L’équipe en place préfère privilégier un immobilisme frileux pour que Soisy reste une ville dortoir, sans perspective de logements abordables pour maintenir ses jeunes ou attirer de nouvelles familles. C’est pourquoi nous n’avons pas voté ce PLU.

L’idée d’une ville moins cloisonnée, avec des quartiers qui communiquent entre eux, et plus soucieuse de sa convivialité, n’est toujours pas à l’ordre du jour. Le centre-ville n’est pas réfléchi pour être redynamisé et attirer les Soiséens : absence de vitalité économique, de places agréables à fréquenter et de stationnement suffisant.

Nous voulons oser un Soisy plus moderne, moins pollué, mieux relié à sa gare, en favorisant des circulations douces et une vie culturelle attractive. Il s’agit d’ancrer notre ville dans le 21e siècle.

Face à une équipe municipale déconnectée des Soiséens, rejoignez-nous afin de préparer ensemble l’alternance à venir.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini contact chez soisypourtous.fr

LISTE SOISY ALTERNATIVE ET SOLIDAIRE

A quoi sert l’hippodrome ?

L’hippodrome est classé au PLU qui vient d’être voté comme « espace naturel et forestier ». Mais combien de Soiséens en profitent ? Alors qu’il y a trop d’hippodromes en Ile-de-France, ne serait-il pas plus utile de le transformer en un véritable parc accessible à tous ? Et que son parking privé devienne un parking public pour tous ceux qui prennent le train à Champ-de-Courses ?

François Delcombre,
Soisy alternative et solidaire.

LISTE SOISY DEMAIN

Texte non transmis.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Février 2017

Liste Soisy pour tous

Réponse à l’éditorial du maire de janvier 2017

A la lecture de cet édito, nous serions des acharnés « procéduriers » qui auraient atteint « l’honnêteté » et « l’intelligence » du maire. Nous lui répondons que la justice, que nous n’avons saisie qu’une seule fois, nous a donné raison l’obligeant ainsi à insérer dans ce Soisy Infos un espace d’expression pour les élus minoritaires représentant 38% des électeurs soiséens. Espace dont ils ont été privés durant près de vingt ans.

Lorsqu’il parle des « misérables » attaques en justice de nos colistiers, nous vous informons que deux d’entre eux ont vu leur futur bien être racheté par la ville quelques mois après les élections. Nous répondons au maire que la justice leur a donné raison.

2017 commençant, il serait temps de prendre de bonnes résolutions comme accepter les règles de la démocratie et faire preuve d’honnêteté intellectuelle.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini contact chez soisypourtous.fr

LISTE SOISY ALTERNATIVE ET SOLIDAIRE

Nous les piétons de Soisy

Il est grand temps de rendre la ville aux piétons. Mais ce n’est pas forcément en étendant partout les zones 30 comme il vient d’être fait rue de Montmorency qu’on y arrivera. La bonne solution est de mettre des passages protégés à chaque intersection, et de les tracer là où passent réellement les piétons et non pas là où les aménageurs voudraient qu’ils passent !

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

LISTE SOISY DEMAIN

Bonne année 2017 à tous

Conseiller municipal depuis peu – à la suite d’une démission – je participe à un certain nombre de commissions : Finances – Urbanisme – Travaux. Je soutiens les projets en cours : Résidence Services Seniors, Espace culturel. Sachant qu’une résidence étudiants ou un foyer jeunes travailleurs associés à quelques commerces permettraient d’envisager un futur centre ville encore plus dynamique. Je remercie l’équipe municipale pour son accueil. Je reste au service de tous, loin de toute polémique.

Amédée Desrivières, Soisy Demain

D&ecute;plier/ReplierSoisy Infos - Janvier 2017

Liste Soisy pour tous

Petite annonce : recherche centre-ville de Soisy

7500m² de terrains en centre-ville ont été vendus pour construire une résidence services séniors, alors que nous avions l’unique occasion de redynamiser notre « cœur de ville ». Luc Strehaiano a déclaré que notre centre-ville était « une référence pour les élus d’Enghien, de Saint-Gratien et d’Eaubonne ». Selon lui, « ils seraient venus à plusieurs reprises voir la politique que nous menions en matière de commerces de proximité, afin de l’appliquer dans leurs communes ». Nous nous demandons toujours : dans quelle réalité vit-il ?

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini contact chez soisypourtous.fr

LISTE SOISY ALTERNATIVE ET SOLIDAIRE

Bonne année ?

Pour que cette année 2017 soit bonne et porteuse d’espoir comme nous le souhaitons tous, il faudrait donc qu’elle soit l’année du renoncement à l’avenue du Parisis (BIP) qui couperait Soisy en deux, au centre commercial Europacity de Gonesse, à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, et à tous les grands projets inutiles et nocifs. La fatalité n’est pas inéluctable, un jour la raison l’emportera !

François Delcombre
Soisy alternative et solidaire

LISTE SOISY DEMAIN

Article non transmis.

Amédée Desrivières
Soisy Demain

 Haut de page
  • La Mairie à votre service

    La Mairie à votre service
  • Espace famille

    Espace famille
  • Alerte SMS

Restez informés

  • Actualités
  • Agenda
  • Travaux en cours
  • Publications
  • Marchés Publics

En un clic...

  • Démarches administratives
  • Annuaires
  • Plan de la ville
  • Nous contacter
  • Rencontrez vos élus
Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.
Préférences de confidentialité

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Politique de confidentialité